• Les dangers du WIFI ...

     

    Vous voudriez savoir à quoi ressembleraient les ondes Wi-Fi si elles étaient visibles ?

    Voici la réponse en images :

    Les dangers du WIFI ...

    Les dangers du WIFI ...

    On est entouré d’ondes Wi-Fi dans presque toutes les grandes villes et pourtant, on n’a jamais pu savoir à quoi elles ressemblaient. Un artiste aidé d’un astrobiologiste a réalisé une série d’illustrations visant à représenter ces ondes si elles étaient visibles. Le résultat est de toute beauté.

    Le réseau Wi-Fi permet de relier plusieurs appareils informatiques sans fil comme les ordinateurs ou les smartphones, dans un réseau informatique afin de permettre la transmission de données entre eux.

    L’artiste Nickolay Lamm s’est entouré du docteur en astrobiologie et ancien employé de la NASA BrowingVogel afin de concevoir des illustrations permettant de découvrir à quoi ressembleraient les ondes Wi-Fi si l’on pouvait les voir.

    Comme le raconte l’artiste,

    - "les impulsions Wi-Fi peuvent être représentées comme des sphères multicolores rayonnant à partir de leur source. Un champ ‘normal’ de connexion Wi-Fi est généralement sphérique et peut s’étendre de 65 à 100 pieds (de 20 mètres à 30 mètres, environ)".

    Les ondes représentent un spectacle si beau, que l’on se demande bien si on ne préfèrerait pas les voir tous les jours comme cela !

     

    Les dangers du WIFI ...

     Wouah, le résultat est vraiment étonnant ! Bien que les ondes Wi-Fi peuvent être nocives pour les organismes, comme en témoigne cette expérience faite par de jeunes étudiants (*), les ondes Wi-Fi sont ici représentées d’une façon unique et on en oublierait presque leur potentielle dangerosité.

    Si les ondes étaient clairement visibles, pensez-vous que notre utilisation changerait, feriez-vous plus attention au Wi-Fi ?

    http://dailygeekshow.com/

    © 2006-2013 - Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca/Messages
    Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

    N'oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes. Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.

    source : http://terrenouvelle.ca/Messages/2013/08/12/vous-voudriez-savoir-a-quoi-ressembleraient-les-ondes-wi-fi-si-elles-etaient-visibles-voici-la-reponse-en-images/

    (*) Expérience faite par de jeunes étudiants

    Des étudiantes démontrent la nocivité des ondes WiFi avec des résultats effarants :

    des-etudiantes-demontrent-la-nocivite-des-ondes-wifi-avec-des-resultats-effarants-une

    Martin Rousseau, 28 mai 2013

    Comme quoi il ne suffit pas d’être un scientifique pour réaliser des expériences concluantes. Cinq lycéennes danoises ont souhaité déterminer à quel point les ondes Wifi étaient nocives sur le développement des végétaux. On vous laisse découvrir le résultat stupéfiant de leur analyse. 

    En exposant pendant douze jours 6 assiettes comportant des graines de cresson aux ondes de deux routeurs Wifi de la norme IEEE 802.11g et en isolant 6 autres assiettes de toute forme de radiation, ces jeunes lycéennes danoises ont pu découvrir à quel point les effets du Wifi étaient nocifs. À la suite de cette expérience, les graines qui avaient été exposées ne s’étaient pas développées et avaient même pour certaines mutées. L’autre moitié du cresson, situé dans la salle sans onde, a quant à elle germé sans le moindre souci. 

    L’idée de ce projet est partie d’un constat simple comme le raconte l’une des élèves:

    - « Nous pensions que les problèmes de concentration à l’école et parfois d’insomnie venaient du fait que nous dormions avec nos téléphones portables à côté de notre tête ».

    A la suite de ce qui leur a valu le prix du concours  "Jeunes Chercheurs", de nombreux chercheurs du Royaume-Uni, de Suède et des Pays Bas ont montré un réel intérêt pour l’expérience. 

    - « Dans les limites de leurs compétences, les filles ont mis sur pied et documenté un travail d’une grande élégance. La richesse de détails et de précisions est exemplaire, le choix du cresson est très intelligent, et je pourrais continuer mes éloges » 

    raconte le professeur Olle Johansson de l’Institut Karolinska de Stockholm.

    Depuis, les jeunes filles dorment loin de leurs téléphones portables et vérifient de toujours éteindre leurs ordinateurs. 

    Avec toutes ces histoires de normes autour des ondes WiFi, on était nombreux à se poser des questions…

    Mais de là à imaginer de tels résultats ! Pensiez-vous que les ondes Wifi puissent faire de tels dégâts ?

    source : http://dailygeekshow.com/2013/05/28/des-etudiantes-demontrent-la-no...

     

    wifi-google-new-york

    Coupez vite le WIFI chez vous

    Vous avez peut-être le Wifi chez vous, peut-être même savez-vous que cette technologie présente un danger potentiel pour votre santé. Mais pour l’instant, vous n’avez pas débranché ce service (bien pratique) faute de temps et parce que vous n’êtes pas convaincu. Voilà la raison pour laquelle j’aborde ce sujet cette semaine, car il y a urgence à vous débarrasser du Wifi et je ne suis pas sûr que vous l’ayez compris.

    Savez-vous que l’Agence Européenne de l’Environnement, le Parlement Européen et de nombreux médecins dans le monde ont décrit le Wi-fi comme une technologie toxique ? - Savez-vous que, de son côté, le Conseil de l’Europe préconise l’abandon du Wi-fi dans les écoles et recommande depuis 2011 la baisse des seuils d’exposition des antennes-relais de téléphonie mobile ?

    En effet, les ondes Wi-fi de l’ordinateur (mais également du portable, du sans-fil DECT et du Bluetooth) travaillent sur des bandes de fréquences totalement différentes des ondes radio et télévision hertziennes, car ce sont des micro-ondes pulsées sur des très basses fréquences.

    Le Wi-fi émet sur une porteuse micro-onde de 2,45 Giga Hertz (exactement la fréquence d’agitation des molécules d’eau utilisée dans les fours micro-ondes dont il est issu) une grande densité de fréquences très basses, qui sont « pulsées par saccades », transmettent ainsi les informations textes, sons et images. Mais cette technologie est totalement incompatible avec la santé, même à 0,1 Volt/mètre. En bref, vous vivez ainsi dans une maison transformée en un grand four à micro-ondes !!!

    En fait, c’est la nature du signal qui est toxique et non l’intensité du Wi-fi, qui même à très faible puissance, désorganise les processus physiologiques et détruit des structures biochimiques, entraînant la perte d’étanchéité de la barrière hémato-encéphalique, une baisse de production de la mélatonine et d’acétylcholine (maîtres du sommeil, de la mémoire, de la concentration…) et des dommages génétiques irréversibles.

    Il a également été prouvé que l’effet biologique de ces émissions composites se traduit par une production de protéines de stress avec résonance sur les ondes Delta du cerveau. Plusieurs études en double aveugle ont décrit le syndrome l’électro-hypersensibilité (EHS) comme un trouble neurologique sans aucun lien avec le psychisme. Plusieurs études portent même sur les animaux (cigognes, bovins, grenouilles…) et la flore. Les symptômes communs sont l’insomnie, les maux de tête, la perte de concentration et de mémoire, les troubles cardiaques et de l’humeur.

    L’EHS s’étant avéré occasionner un mal être physique sur une moyenne de 6% des individus, le Conseil de l’Europe, le Parlement Européen, l’OMS et plusieurs Etats aux U.S.A ont classé l’EHS comme un trouble physiologique et non psychologique.

    L’OMS, en 2011, a même classé ces ondes en « cancérogène possible ». En outre, il existe aujourd’hui de nombreux travaux scientifiques qui démontrent que ce type d’onde peut occasionner le cancer du cerveau, de la thyroïde, de la glande parotide … etc. Depuis les années 60, les militaires appellent ces effets sanitaires le « syndrome des micro-ondes »

    Fin 2009, en Italie, un jugement de Cour d’Appel a finalement établi officiellement un lien de causalité entre téléphone mobile et cancer, mais il va falloir, comme à l’époque du tabac et de l’amiante, effectuer des opérations de matraquage pour remettre en question cette technologie que l’on prétend jusqu’alors inoffensive…

    N’est-il pas inquiétant de noter que l’amiante avait cessé d’être couverte par les assurances américaines dès 1919, et les ondes de la téléphonie mobile et du Wi-fi depuis le début des années 2000 ! Or, les informations réelles sont souvent étouffées par des versions officielles à base d’expertises truquées sous influence.

    Cependant, on peut lire dans les polices courantes des compagnies d’assurance, que font partie des exclusions générales :

    • les dommages de l’amiante
    • les dommages du plomb
    • les dommages des ondes électromagnétiques
    • les dommages des OGM

    Malgré cela personne ne se pose de questions ? aussi entend-on dire que si c’était si dangereux, ça se saurait, et qu’il n’est pas possible qu’une technologie autant utilisée puisse continuer d’exister en occasionnant tous ces dommages… C’est ignorer qu’en Angleterre, en Allemagne et en Autriche, le Wi-fi a été interdit dans les écoles et que le gouvernement allemand recommande depuis 2007 d’éviter le Wi-fi pour raisons sanitaires (mais en France on ne risque rien…).

    Il se dit aussi que si le Wi-fi provoquait le cancer, il y aurait déjà des millions de cas vu qu’il a pénétré le monde entier depuis 2005. C’est ignorer que de très nombreux cas existent déjà, et qu’il faut quelquefois 20 ans entre le début d’une exposition et le développement d’un cancer…Et dans ce cas il est bien sûr facile de nier l’existence de la cause à effet.

    Ainsi, en attendant la reconnaissance officielle de sa toxicité, nous vous recommandons de désactiver le Wi-fi (activé par défaut sur les Box internet) et d’utiliser un câble de connexion filaire. On comprend que dans un contexte de déni, vous ne serez pas encouragés à arrêter votre Wi-fi, si pratique et si moderne, surtout si vous ne « sentez rien » et avez l’impression de « revenir en arrière ». Mais souvenez-vous que c’est souvent après coup que la vérité éclate.

    Nous vous encourageons à prendre cette responsabilité sans attendre, pour vous, vos proches et surtout vos enfants qui sont les plus sensibles. Notez que sur le plan technique, une connexion filaire est plus stable, plus rapide et aussi non accessible aux piratages et interférences avec le voisinage direct. Vous trouverez ici les conseils pour remplacer votre Wi-fi par une connexion filaire, y compris entre deux étages : http://www.robindestoits.org/_a227.html

    Mais, évidemment, le prix à payer est d’accepter un « petit bordel » de fils de connexions sur votre bureau au lieu d’avoir une place nette.

    A ce sujet, je m’étais laissé séduire il y a quelques années par la solution clavier et souris sans fil ; et je m’étonnais que je ne puisse rester plus d’une heure devant mon ordinateur sans subir une poussée de tension et de sévères palpitations. Cela a duré au moins six mois, m’handicapant sérieusement dans mon travail jusqu’à ce qu’un problème technique me pousse à racheter un clavier et une souris 1er prix……..et miracle, plus de problème ! En fait, c’était l’émetteur sur mon bureau qui m’arrosait de plein fouet au niveau cœur. Tout cela, c’est cher payé pour juste un problème pratique de filasse et de place nette !

    © inconnu

    Source: Amessi.org

    http://www.wikistrike.com/

    © 2013, Recherche et transmission par Michel / Arcturius
    Partager en toute liberté en citant la source.
    Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
    Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!

    http://www.arcturius.org/chroniques/?p=17731


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :